lundi 7 septembre 2009

Urgences drive-in !

Vous connaissiez le Mc Drive où vous n'avez pas besoin de descendre de votre voiture pour acheter votre hamburger ? Depuis sa mise en place dans les années 40, ce concept a fait des émules dans le pays où le temps est de l'argent. Retrait de cash au distributeur sans avoir à descendre de sa voiture, achat de bière, etc. Il est désormais question d’étendre ce principe aux urgences !

Le docteur Greg Gilbert a eu cette idée il y a quelques années, alors qu’il s’occupait de la gestion pandémique de la grippe et qu’il cherchait un moyen de gérer efficacement un nombre de patient important. L’idée consiste à mettre en place un service d’urgences au sein duquel les patients n’ont à descendre de leur voiture à aucun moment de la prise en charge. Le principe est simple : les voitures servent de sas de protection afin d’éviter le contact entre les patients infectés par un virus contagieux et le personnel médical, et de protéger par la même occasion les patients qui ne sont pas contaminés.

Compte tenu du risque actuel de pandémie de grippe porcine, le docteur Greg Gilbert a finalement expérimenté son concept en juin dernier au « Stanford Hospital and Clinic ». L’hôpital a aménagé un parking en service d’urgences permettant aux patients de passer à différentes fenêtres afin d’être diagnostiqués, traités et bien sûr facturés !

La première fenêtre permet aux patients de faire les démarches administratives afin de donner leurs coordonnées et de fournir la preuve qu’ils sont couverts par une assurance. La deuxième étape est celle du triage : les infirmiers et techniciens enregistrent les premiers signes vitaux et prennent note des antécédents médicaux du patients. Lors de la dernière étape, les patients sont enfin « vus » par des médecins qui posent alors un diagnostique et décident d’admettre ou non le patient à l’hôpital.

Cette expérience a été réalisée dans un premier temps non pas avec de vrais patients mais avec des volontaires. Elle a été observée par de nombreux experts et devrait prochainement faire l’objet d’une publication dans une revue médicale. Aux yeux de nombreux professionnels, cette expérience a été concluante et il serait envisageable de l’appliquer dès l’automne si la pandémie de H1N1 prenait de l’ampleur.

4 commentaires:

martine a dit…

Bonjour, je viens de découvrir ton blog, c'est très intéressant d'avoir ton vécut et ressenti ! Bon courage .. j'ai hate de lire la suite !

La fille pas sage a dit…

Tu crois que ça peut marcher pour les leucémies?


Chimio express bonjour!
Nom prénom date de naissance sivouplé merci!
Et avec ceci?
2 sacavomis, c'est noté.

Bonne journée, au suivaaaaaaaaaant!

Marc a dit…

Je découvre tout juste ce blog, et j'ai dévoré chaque article de celui-ci.

C'était un réel plaisir de lire tout ceci, et c'est, pour quelqu'un qui a pour projet d'aller travailler aux USA, une petite mine d'informations.

Merci beaucoup, en espérant lire de nombreux autres articles dans le futur !

Laetitia a dit…

J'avais lu qu'il fallait une "green card" pour pouvoir aller exercé au state et que c'etait difficile voir impossible à obtenir , tjrs d'actualité ?
Merci de me renseigner ...